Mali

Evaluation Rapide de Protection des Personnes déplacées internes de Haribomo dans le Cercle de Gourma Rharous (17 au 24/01/2022)

Format
Assessment
Sources
Posted
Originally published
Origin
View original

Déclencheur de l’ERP

Le 10 janvier 2022, l’ONG CRS avait procédé à une mise à jour d’un mouvement de population dans la Commune de Haribomo. Cette information a été confirmée par les leaders communautaires, la Mairie de la Commune, le Service local du Développement social du Cercle de Gourma_Rharous. A noter que selon ces sources, les PDIs vivent dans des conditions très précaires. En rappel le 29 octobre 2021, le RRM USAID/CRS a eu l’alerte à travers les autorités administratives du cercle de Gourma_Rharous (no257/PC GRHS du 25/10/202. Préfet GRHS A GRT) de l’arrivée de plusieurs ménages déplacés dans la commune de Haribomo, Cercle de Gourma_Rharous, Région de Tombouctou en provenance de la commune voisine de Hamzakoma dans le même cercle. Ce mouvement de population serait consécutif à des affrontements armés dans la période du 16 au 17 octobre 2021. Ainsi la violence de ces frappes aurait poussé les populations résidentes des zones de Tin Assakok, Bambou et Inabelbel de la commune rurale de Hamzakoma vers la commune voisine de Haribomo notamment sur les sites de Tissiknene (village de Kel Bourem), Tagangoute (village de Kel Bourem); Tin Alada (village de Kel Dourgou); Telamse (village de Kel Dourgou); Chabraye (village de Kel Dourgou); Banihary (Kel hansatafane); Bangou (village de Kel Dourgou). Ces ménages seraient arrivés en vagues à la date du 23 au 24 octobre 2021. Ces PDIs sont majoritairement Tamasheq noirs et blancs, et sonrhaï.